[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > La question des coïncidences dites « troublantes »

La question des coïncidences dites « troublantes »


0. Position du problème des coïncidences: l’intuition fulgurante (mais pleine d’erreurs) de Pierre Louÿs.

1. Commentaire.

2. Le déménagement de Corneille à Paris.

3. Les causes du déménagement.

4. Corneille, dit-on, cesse d’écrire pour le théâtre en 1674, peu après la mort de Molière.

5. L’édition des Œuvres de 1682.

6. Corneille amoureux de Mlle Marotte, actrice de la troupe de Molière en 1662?

____________________________________________________________

Chapitre en cours: Louÿs (et ses disciples) sur Molière (chap. 1)

Partie en cours: L'invention de Pierre Louÿs, ses arguments et ceux de ses disciples (Deuxième Partie)




Présentation | Plan général | Plan détaillé | Index des pages | Accès rédacteurs