[retour à un affichage normal]

Accueil > Outils > Parentés rhétoriques.

Parentés rhétoriques.


Lisons encore Pierre Louÿs (cité dans Jean-Paul Goujon et Jean-Jacques Lefrère, Ôte-moi d’un doute, p.284):

«L’aisance de Corneille à édifier en un vers une abstraction de trois abstractions — qui ne s’écrasent pas ni ne se confondent; mais qui prennent de la grandeur l’une pour l’autre et gardent assez de place pour un verbe tranquille. Connaît-on ces vers-là? et qui les as imités? Où Alceste [Louÿs se plaît à appeler Corneille Alceste] dit-il que
le plus sûr…
C’est d’affermir nos pas sur le mépris du monde (Imitation de Jésus-Christ, v.44)

Et où répète-t-il la même construction?
Sur la foi de mon droit mon âme se repose. (Le Misanthrope, v.1490)

Le premier est signé Corneille; le second Molière, mais ça n’a aucune importance. À un tel degré de maîtrise, une signature est éclatante.»

Une fois encore, si Louÿs avait pris la peine de lire d’autres pièces de théâtre contemporaines, il y aurait trouvé, à foison, le même type de construction, qui n’est donc en rien une «signature» de Corneille. Ainsi lit-on dans La Mort de Mithridate de La Calprenède (1637):

«Sur la force des miens j’ay bâti mon asile.» (v.54)
«J’ai trouvé mon refuge à l’ombre des lauriers» (v.64)

Si donc ce type de construction est une signature, faut-il en conclure que Le Misanthrope pourrait très bien être de La Calprenède plutôt que de Corneille? À moins que ce soit Corneille qui ait écrit La Mort de Mithridate? Ou plutôt que, vu les dates, ce soit La Calprenède qui ait traduit l'Imitation de Jésus-Christ et l'ait publié sous le nom de Corneille?

Et si c'était Molière qui, tout simplement, avait écrit Le Misanthrope, ce dont rien n'a permis à ses contemporains de douter?

__________________________________________________________

Page précédente: Effets stylistiques.

Page suivante: Parentés lexicales.

Sous-chapitre en cours: La question des procédés d'écriture

Chapitre en cours: Style, langue, syntaxe, versification (chap. 1)

Partie en cours: Le témoignage des textes (Troisième Partie)




Présentation | Plan général | Plan détaillé | Index des pages | Accès rédacteurs